Quand la Wallonie souffre d’hypertrophie administrative

L’AWEX (Agence wallonne à l’Exportation) vient de communiquer le chiffre des exportations wallonnes pour l’année 2019 : 49,2 milliards, soit une progression de 11,2%

On est très loin des performances obtenues par FIT (Flanders Invest & Trade). La Flandre, en effet, réalise à elle seule plus de 80% des exportations belges. On parle ici en centaines de milliards. Même si l’on soustrait le secteur diamantaire, l’écart est géant.

Il faut savoir également que les statistiques de la BNB sont faites au départ de chaque entreprise. Elles ne tiennent donc pas compte de l’aéroport de Zaventem ni du port d’Anvers.

Phénomène d’autant plus inquiétant que FIT emploie 323 agents, soit 108 de moins que l’AWEX.

Voici la répartition des effectifs, telle qu’elle vient de nous être communiquée par la direction des deux administrations concernées.

  • AWEX : 431 agents
    • Bruxelles : 168
    • Agences régionales (Charleroi, Libramont, Liège, Loyers, Mons, Namur, Nivelles, Eupen) : 77
    • Etranger : 57 (personnel de droit belge) et 129 (personnel de droit local)
  • FIT : 323 agents
    • Bruxelles : 122
    • Bureaux provinciaux : 28
    • Etranger : 173

Laisser un commentaire