« Toutes les réformes majeures ont été introduites de manière extralégale puis légalisées », a-t-il déclaré sur le plateau de l’émission De Zevende Dag de la VRT.

M. De Wever l’avait déjà évoqué cette année dans une interview publiée samedi par le journal ‘De Tijd’, en déclarant: « je pense depuis un certain temps que l’occasion de réformer le légalisme est passée ». « Comme à divers moments de notre histoire nationale, il faudra passer à une réforme extra-légale. Ce n’est pas la première fois. C’est aussi arrivé avec l’enseignement », avait-il ajouté.

Le président des nationalistes flamands et bourgmestre d’Anvers a répété son message dimanche sur la VRT. « Dans le passé aussi, des réformes majeures ont été mises en œuvre en dehors de la loi », a-t-il indiqué. « Toutes les réformes majeures ont été introduites de manière extralégale puis légalisées, j’en ai longuement parlé avec (l’ancien Premier ministre CVP) Jean-Luc Dehaene », a ajouté M. De Wever. Continuer la lecture

Paul Magnette, le président du PS, était présent à la séance de vœux du parti socialiste flamand, Vooruit, ce dimanche 22 janvier. Lui qui a clairement fait savoir qu’il ne pouvait être question de s’engager avec la N-VA sur la voie du confédéralisme, dut être quelque peu embarrassé en entendant son homologue flamand, Conner Rousseau déclarer : « Quiconque peut compter sait que vous ne pouvez pas contourner N-VA. »Continuer la lecture

La Fédération Wallonie-Bruxelles tire son financement de sa vitalité démographique. Or elle est durablement en berne. En 2030, le manque à gagner flirtera avec les 340 millions d’euros.

Seize janvier 2023, date cruciale pour la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB). Date cruciale parce que c’est le jour qui « compte » dans les écoles. Le jour où chaque élève régulièrement inscrit rapporte de l’argent à la Communauté française (l’autre nom de la FWB). Pour mémoire, la Fédération francophone n’a pas de pouvoir fiscal, donc très peu de ressources propres. Pour (sur)vivre, elle doit se contenter de ce que veut bien lui octroyer l’Etat fédéral, à elle et aux autres communautés (flamande et germanophone).
Continuer la lecture

Les nationalistes flamands ont réuni samedi soir quelque 4.000 à 5.000 membres au Nekkerhal à Malines pour leur réception du Nouvel An. Dans son discours traditionnel, Bart De Wever a fait l’éloge de ses collègues de la N-VA au sein du gouvernement flamand. Ils ne cèdent pas aux « demandes populaires de distribuer plus d’argent, a-t-il déclaré. Si la politique reste inchangée, la Flandre reviendra à l’équilibre budgétaire. La Flandre pourra ainsi se tenir aux côtés des Pays-Bas, de l’Allemagne et des pays scandinaves.  Continuer la lecture

« Le Soir », Eric Deffet, 5 décembre 2022 L’an dernier, l’agence de notation avait dégradé l’appréciation de la Région juste avant les débats budgétaires. Cette fois, la note se fait attendre. Suspense : le déficit est revu à la baisse, mais la dette continue de s’accroître. L’ombre de Moody’s plane sur lesContinuer la lecture

« Le Soir », Xavier Counasse, 17 novembre 2022. Namur semble raffoler de la technique borderline du « coup par coup ». Etape 1 : attribuer un marché de taille et coûts réduits. Etape 2 : le gonfler au fil du temps en travaillant exclusivement avec la société lauréate. La fin des travaux approche, pour laContinuer la lecture

« Carte blanche » de Jules Gheude, publiée sur le site du « Vif » ce 24 octobre 2022 : https://www.levif.be/opinions/cartes-blanches/pourquoi-sesquinter-a-vouloir-faire-vivre-ensemble-des-gens-qui-se-meuvent-deja-dans-des-univers-differents/ La dernière réflexion de Philippe Destatte, l’ancien directeur de l’Institut Jules Destrée, est intitulée : « Du fédéralisme au confédéralisme – Apprendre à faire vivre ensemble des gens qui se meuvent déjà dans des univers différents »Continuer la lecture

Jules Gheude, essayiste politique (1) Monsieur le Ministre-Président, Dans l’interview que vous avez accordée au « Soir, ce 17 septembre, à l’occasion des Fêtes de Wallonie, vous dites vouloir relancer le débat sur l’identité wallonne. Je vous cite : Dans mon discours, ce samedi, je parlerai du sentiment d’appartenance à la Région.Continuer la lecture

Jules Gheude, essayiste politique (1) L’étude démographique que vient de mener l’économiste-philosophe Philippe Van Parijs  (KU Leuven) l’amène à constater qu’en dix ans, la part des Bruxellois dont les deux parents ont la nationalité belge est passée d’à peine 36% à 26%. Et pas moins de trois quarts des BruxelloisContinuer la lecture