GeWIF

Depuis 2010, la Belgique a vécu deux crises politiques majeures, qui ont rendu la formation d’un gouvernement fédéral extrêmement difficile. Le fossé entre la Flandre et la Wallonie n’a cessé de se creuser et tout indique que la mise sur pied d’une 7ème réforme de l’Etat, programmée pour 2024, relèvera de la quadrature du cercle, tant les positions du Nord et du Sud sont opposées.

Le problème belge se résume en fait à une chose : la Flandre est devenue une Nation qui n’aspire qu’à revêtir les habits d’un Etat souverain. Continuer la lecture

Nous reproduisons ici l’analyse de William Bouron publiée dans « Le Soir » du 8 avril 2022 : https://www.lesoir.be/434999/article/2022-04-08/election-presidentielle-2022-belgique-france-je-taime-moi-non-plus La France, sa géographie, son patrimoine architectural, sa gastronomie, son climat, etc., poussent chaque année des milliers de Belges à franchir la frontière sud. Mais les « débats d’idées » hexagonaux – une catégorie dans laquelleContinuer la lecture

Nous reproduisons ici la carte blanche de Jules Gheude, publiée sur le site du « Vif », le 4 avril 2022  (https://www.levif.be/actualite/europe/france-la-corse-pourrait-s-en-aller-et-la-wallonie-arriver-carte-blanche/article-opinion-1543627.html) Nous avons déjà eu l’occasion d’expliquer comment la Wallonie pourrait être intégrée à la République française, via un statut particulier de large autonomie qui lui permettrait de conserver l’essentiel deContinuer la lecture

Au sein de la coalition Vivaldi, les ministres Annelies Verlinden (CD&V) et David Clarinval (MR) ont notamment pour tâche de préparer une nouvelle réforme de l’Etat pour 2024, la 7ème.

Du côté flamand, le coeur bat depuis longtemps pour un système confédéral à deux : un Etat flamand et un Etat wallon omnipotents (l’échelon central étant réduit à quasi rien), avec une cogestion qui ne dit pas son nom pour la Région bruxelloise. Continuer la lecture

Bart De Wever

La N-VA redevient le premier parti en Flandre, selon le Grand baromètre Ipsos-Le Soir-RTL-Het Laatste Nieuws-VTM publié vendredi soir. Avec 23,4% (+1,8 point par rapport à décembre dernier) des intentions de vote, les nationalistes flamands repassent devant le Vlaams Belang (22,2%, -2,3) pour la première fois depuis les élections de 2019. Derrière, on retrouve, stables, Vooruit (14,2%), le CD&V (11,3%), l’Open Vld qui passe sous la barre des 10% (9,8%), le PVDA (8,9%) et Groen (8,4%).Continuer la lecture

Elio Di Rupo s’adresse au patronat, aux syndicats et aux associations environnementales : « Ce n’est plus l’heure des “il n’y a qu’à”. Avec vous seulement nous pouvons faire en sorte que les milliards du plan de relance aillent dans nos entreprises, pour nos travailleurs, et ne filent pas à l’étranger. Il faut garantir l’ancrage wallon ».Continuer la lecture

Annelies Verlinden, ministre de l’Intérieur (CD&V) : « Après la gestion de la crise corona, il faut avancer dans une série de dossiers. » On n’oublie pas… la réforme de l’Etat. Et on commence par le transfert des soins de santé. « C’est prévu dans l’accord de gouvernement. » Le but, selon la chrétienne-démocrate : « Un Etat qui fonctionne mieux, où l’on évite blocages et disputes. »Continuer la lecture