Une déclaration après la conclusion d’un accord commercial post-Brexit entre le Royaume-Uni et l’Union européenne.

La Première ministre écossaise Nicola Sturgeon (indépendantiste) a estimé jeudi qu’il était temps pour la province britannique de devenir une « nation européenne indépendante », après la conclusion d’un accord commercial post-Brexit entre le Royaume-Uni et l’Union européenne.Continuer la lecture

La logique d’un Etat fédéral veut que chaque entité fédérée prenne, dans le champ des compétences qui lui sont propres, les décisions politiques qu’elle estime opportunes pour stimuler son économie et assurer le bien-être de sa population.Continuer la lecture

Pour Bart De Wever, 2020 est une année à oublier au plus vite. Il a manqué son rendez-vous avec l’histoire. En été, il était à deux doigts de signer un accord historique avec le Parti socialiste pour arriver au confédéralisme. Mais finalement, ce n’est pas la violette-jaune qui l’a emporté, mais la coalition Vivaldi.Continuer la lecture

On trouvera ici la traduction de l’article de Kamiel Vermeylen de « Knack », 10 décembre 2020 Namur, fin octobre 2016. Christia Freeland est alors la ministre canadienne du Commerce et elle doit retenir ses larmes en informant la presse internationale du veto de Paul Magnette (PS) contre l’accord CETA de libre-éhange.Continuer la lecture

On se souvient des négociations Magnette (PS) / De Wever (N-VA), qui avaient permis aux deux hommes d’envisager une réforme de l’Etat dans le sens confédéral et qui furent aussitôt torpillées par le communiqué du tandem Bouchez (MR) / Nollet (Ecolo) : Nous souhaitons cependant exprimer notre inquiétude en ce qui concerne les projets des missionnaires. Notamment pour ce qui est du volet institutionnel, leur schéma conduit à rendre les institutions plus complexes et moins lisibles: un modèle qui n’est pas le nôtre. Ecolo et Groen, MR et Open Vld veulent évidemment participer à une Belgique qui fonctionne plus efficacement, au service de nos concitoyens et de leurs préoccupations de tous les jours. De telles réformes nécessitent cependant une préparation approfondie et une concertation suffisante.Continuer la lecture

La Vivaldi a vu le jour comme étant le gouvernement anti-communautaire. Elle allait refédéraliser et ne croyait pas à la division communautaire. Mais nier la réalité ne la change pas.

« Le Soir » (26/11/2020) a évoqué sans honte une « flamandisation » du gouvernement fédéral. Ils ont discuté avec une vingtaine de témoins – anonymes – qui se sont montrés unanimes.Continuer la lecture

« Le courant idéologique du nationalisme flamand ne peut être stoppé plus longtemps. Les deux partis nationalistes flamands obtiendront peut-être en 2024 la majorité absolue au Parlement flamand. La survie de la Belgique sera alors incertaine. C’est pourquoi il est bon de réfléchir dès à présent aux conséquences possibles de ce tremblement de terre. »Continuer la lecture

Monsieur le Président,
Cher Monsieur Bouchez,

Vous avez bien voulu me faire part de vos réflexions après la lecture de ma dernière « carte blanche » intitulée « Ces vains combats d’arrière-garde belgicains » (« Le Vif » du 12 octobre 2020 – https://www.levif.be/actualite/belgique/ces-vains-combats-d-arriere-garde-belgicains-carte-blanche/article-opinion-1343807.html).

Comme vous, je suis libéral. J’ai hérité cela de mon grand-père maternel, Eugène Ballant, qui fut bourgmestre libéral de Lillois-Witterzée (aujourd’hui entité de Braine l’Alleud) de 1941 à 1944 et de 1945 à 1964.
Continuer la lecture